me contacter :
annagriot.pro@gmail.com
07 86 84 20 32
facebook instagram linkedin

Originaire de Paris et diplômée de la HEAR à Strasbourg, je travaille dans les domaines de la pédagogie, de l’édition, du design graphique et de la médiation.

J’ai fondé en 2014, CARGO magazine avec la journaliste Clara Griot, puis en 2017 avec Coline Aubert, le studio de création d’outils pédagogiques La fabrique bleue.

Born in Paris, and graduated from the HEAR school in Strasbourg, I’ve been working in publishing, graphic design, illustration, artistic direction and mediation for four years. I published my first editorial project with Actes Sud (publishing house in Paris) in 2016. In 2014, I founded CARGO magazine with the journalist Clara Griot, and in 2017 the creative studio La fabrique bleue with Coline Aubert.

j’ai travaillé pour :

les Musées de Strasbourg le Mémorial de la Shoah le festival de la bd d’Angoulême l’Institut Curie ainsi que les éditions Albin Michel jeunesse Rue du monde Actes sud Papiers Lito Sarbacane Courtes et Longues Gautier Languereau le Buveur d’encre et aussi Bayard presse le Petit Quotidien Belin éducation

distinctions :

Prix Jeune Talent Académie des sciences, lettres et arts d’Alsace 2018

Lauréate silent book contest Foire du livre jeunesse de Bologne 2017

1er Prix création numérique Festival de la bd d’Angoulême 2016

Prix Jeune Talent Festival de la bd d’Angoulême 2015

bibliographie :

Nuit Courtes et Longues, texte : Nancy Guilbert, mars 2020

La belle et la bête aux larmes de diamants Gautier Languereau, texte : Gaël Aymon, novembre 2019

Les plaquettes font barrage éditions Le Buveur d’encre, janvier 2019

Eh bien oui ! Rue du monde, texte : Alain Serres, avril 2019

Cendrillon éditions Courtes et Longues, texte : Charles Perrault, février 2019

Appartement à louer Albin Michel Jeunesse, texte : Léa Goldberg, janvier 2019

Kimy donne l’alerte éditions Le Buveur d’encre, novembre 2018

L’arboretum éditions Courtes et Longues, texte : Nancy Guilbert, avril 2018

Paisible éditions Sarbacane, texte : Angélique Villeneuve, mai 2018